2011. BIJOUX EUROPEENS

  BIJOUX EUROPEENS 2011

programme européen comenius

Belgique – Antwerp               
SIHA. Stedelijk Instituut voor Handel en Ambachten              
La collection de l’école belge d’Anvers est réalisée par : Said Madaev, Moussa Atabaev, Batoul Lakkis, Ali Dzangoyan, David Proano, Shani Méclot, et Levon Bagdasaryian. (de gauche à droite et de haut en bas)…  Les lycéens belges d’Anvers ont travaillé les techniques d’argenterie en s’inspirant des pièces exposées au musée du château Sterckshof… Un bijou à cheveux, cuivre jaune bombé, embouti et martelé qui présente des courbes et des motifs proches d’un thème floral… Une broche en forme de fleur composée d’un simple fil et en son extrémité plusieurs pétales emboutis autour d’une petite sphère de cuivre comme un bouton central… Un objet travaillé en cuivre selon les mêmes règles d’orfèvrerie ancienne qui présente une forme bombée et de fines plaques de cuivre comme des tentacules… Une bague en argent avec au milieu de son corps un anneau entièrement serti de zircons… Un collier composé d’un tour du cou en fil de métal martelé et aux deux extrémités, d’une part une feuille stylisée, et d’autre part une rose… Un collier où plusieurs fils d’argent s’entremêlent autour de petits anneaux écrasés, pendentif en forme de pyramide inversée… Une bague en argent, avec en son centre trois sertis clos du plus petit au plus grand renfermant des oxydes de zirconium… (catalogue réalisé par Fiona Bertin, Héléna Rieuf et Thomas Rech)     

 Belgique – Namur               
IATA. Institut des Arts, Techniques et Artisanats              
la collection belge de l’équipe de Namur a été réalisée par Maxence Gustin, Elodie Peigneux, Pierre Kayea, Camille Charlier, Astrid Thirion, Fanny Picarone, Alexandre Hallaert, et Jérémy Thiébault.  (de gauche à droite et de haut en bas)…   L’école belge de Namur est allée découvrir les techniques artisanales de la dinanderie pour créer des pièces très contemporaines… Un bracelet réalisé avec trois bandes de cuir noir et des motifs travaillés en argent sur les lanières extérieures… Un collier qui présente deux énormes fleurs en argent et en cuivre associées à des feuilles embouties aux nervures finement gravées… Un peigne à cheveux en plexiglas d’un losange découpé en argent et d’un autre travaillé en titane et pierres de lune… Une broche en forme de cœur humain, une partie en argent, et l’autre partie en plexi rouge… Une broche avec un travail d’embouti là aussi proche des techniques de dinanderie explorées par l’école belge, nuage et soleil comme motifs au-dessus de trois chaînettes terminées par des petits zircons sertis… Un collier en argent dont les deux côtés forment des branches ornées de cabochons de bois et de perles… Une broche avec un arc-en-ciel surmonté d’un bloc de marbre brut et trois oxydes de zirconium… Un pendentif en argent, demi-cercle embouti avec trois plaques carrées reliées par charnière, et sur chacune une gravure, une lune, une étoile, et enfin une croix religieuse… (catalogue réalisé par Yaëlle Lorent et Axelle Petit)        

Espagne – Madrid               
Escuela de Arte n°3              
La collection espagnole est signée : Collectif, Felicite Noinville, Raúl Fragas, Collectif, Iraia Aizcorbe Marcos, Mº Dolores Rodriguez Melero, Irma Pérez, Virginia Catalán, Collectif, Collectif, et Isabel Cristina Angel García.  (de gauche à droite et de haut en bas)… Les lycéens espagnols de Madrid ont travaillé les anciennes techniques de filigrane, d’émaillage et de damasquinage pour créer leurs bijoux… Un collier sur deux cordons de cuir, une première rangée de 9 perles de laiton, et une seconde rangée de quatre perles chacune renfermée dans une cage… Un bracelet en argent composé de fils carré et tordu comme une pièce de puzzle… Un collier en argent, fils ronds et torsadés donnant une impression d’infini et de véritable labyrinthe… Un bracelet argent de forme ovale qui s’ouvre et se ferme grâce à une charnière assez géométrique… Un pendentif émaillé selon la technique du champ-lever dont les quatre pointes découpées et tordues semblent en mouvement… Un pendentif émaillé, véritable reproduction en miniature du célèbre tableau de Gustave Klimt « les trois âges de la femme » réalisé en 1905… Un pendentif qui associe plexiglas de couleur noire, argent et émaillage bleu pour simuler une amulette de protection de peuples anciens aujourd’hui reconvertis dans le modernisme… Une bague en argent, émaillée sur le dessus qui enveloppe trois doigts de la main… Une boucle de ceinture en forme de losange et aux motifs parfaitement symétriques réalisés avec la technique du filigrane… Une seconde boucle de ceinture où la rigueur de symétrie est également présente dans un environnement de filigrane… Un pendentif ovale émaillé de couleurs orange, violet et rouge avec en son centre des fils d’argent tressés dans une sphère… (catalogue réalisé par : Elora Benicourt, Typhen Le Romancer, Kassandra Maugourd, Sandrine Paulet et Sullivan Durant)           
France – Saint-Amand Montrond               
LPJG. Lycée Professionnel Jean Guéhenno              
collection présentée par Louise Arnaud, Pauline Bezié, Audrey Bouchet, Yann de Beauchêne, Juliette Durand, Jules Freval, Elise Gaillard, Maël Le Hen, Lucie Meurgue, Thomas Rech, Ophélie   Rotureau, et Bastien Ungeschikt.  (de gauche à droite et de haut en bas)… Les lycéens français de notre équipe sont allés en Auvergne prospecter des pierres de Volvic, puis ont appris à les tailler et à pratiquer l’émaillage sur ces pierres volcaniques pour construire leurs bijoux… Une bague portant en son centre une boule de pierre de Volvic émaillée de couleur brune enveloppée dans un volume de résine transparente et granuleuse… Un grand collier dont le fil a été recourbé et torsadé et dont les extrémités présentent chacune une pierre volcanique traitée ou émaillée… Un pendentif qui représente deux feuilles, l’une en métal, et l’autre recouverte d’une pierre de Volvic gravée en creux pour laisser apparaître les nervures… Un pic à cheveux qui présente au centre une rose dont chaque pétale a été soudé, et à son extrémité une pierre de lave triangulaire recouverte d’émail de couleur bleu… Un pendentif qui représente une tortue dont le métal a été martelé et qui présente en son centre à travers la carapace métallique de l’animal une pierre de Volvic sur laquelle on a disposé quelques gouttes d’émail de différentes couleurs… Une bague, de forme simple et épurée, qui porte une pierre volcanique où seuls les côtés ont été émaillés, la surface restant brute et laissant apparaître quelques particules en minerai de fer qui scintillent… Un collier très aérien qui présente au bout d’une chaîne fine un motif de courbes et de volutes dévoilant en son centre une pierre de Volvic, polie, émaillée, et sertie clos… Une broche où la pierre de Volvic est entièrement émaillée de couleurs blanche et marron et qui représente très fidèlement une raie… Un pendentif qui reproduit une fleur à quatre pétales, trois d’entre eux emboutis et repercés pour donner un effet de nervures, le quatrième arborant une pierre de Volvic travaillée en forme de pétale et soutenu par un serti clos… Un pendentif qui représente une fleur, au centre une pierre volcanique émaillée bleue, et autour d’elle cinq pétales de pierre de lave émaillés jaune alternés avec des tentacules composés en métal… Une boucle d’oreille de grande taille qui présente une première pierre de Volvic polie et naturelle, une seconde émaillée de couleur jaune, et enfin un très long fil enroulé dans une spirale sans fin… Un collier sur le modèle d’un torque qui laisse voir trois fleurs aux pétales extrêmement stylisés et se terminant par une roche de Volvic grise émaillée bleue… (catalogue réalisé par Giada Ollari, Leïla Traballoni, Aline Marchaisse, Estelle Bouvard, Joffrey Guincêtre, Marlène Schmitt, Anaëlle Le Dortz, Philippe Viet, Lola Freulet, Jason Nacer, Camille Grosset, Pauline Clément, Marion Cazenave, Aleksandra Wlazlo et Yann de Beauchêne).         

Grèce – Volos
DIEK. Municipal Vocational Training Institute of Volos
la collection grecque de l’école de Volos est présentée par : Vadaly Mary, Papadodulu Apostolia, Dimitris Mitsopoylos, Giannis Karakyiouzis, Aimilia Tzioti, Erychova Elena, Thgomoros Perentithis, Tzani Stela, Maria Mitroula, Mariza Papadinitriou, et Paparhonti Megy.  (de gauche à droite et de haut en bas)… Les lycéens grecs de l’école de Volos se sont inspirés des techniques de filigrane du musée archéologique de leur ville… Un pendentif en argent composé de trois femmes entrelacées et une bélière discrète placée à l’arrière pour laisser passer trois rubans de couleurs… Un collier où trois tiges recourbées ressortent de chaque côté du bijou et viennent s’entrelacer au centre de la pièce… Un bracelet articulé avec trois parties circulaires identiques dans lesquelles sont incrustées des motifs en filigrane… Une broche à cheveux réalisée en argent et aux motifs composés à la fois de filigrane et d‘un cabochon en résine sur un serti clos… Un pendentif qui représente sur une plaque de plexi orange une scène évoquant un Halloween joyeux avec citrouille, soleil, maison hantée et fleurs géantes… Un pendentif en argent qui représente un bateau de pirates dans une allégorie aux dragons… Une broche motif floral avec quatre grands pétales et quatre autres plus petits, ajourés et exécutés avec des fils torsadés… Une boîte en argent carrée sur laquelle sont représentés arbres, nuage et immeubles… Un collier composé de plusieurs motifs autour de petits grenats sertis… Un peigne à cheveux en argent qui laisse apparaître le haut d’une silhouette de femme dont la coiffure est ornée de fils torsadés… Un porte cigarette en argent émaillé de noir et orné de motifs en filigrane… (catalogue réalisé par Clément Bonnet, Adeline Meignin, Christine Récamier, Camille Fréon, Madeline Levillain, Thiphaine Jolivel, Pauline Bezié, Chloé Saez, Marie Mallet, Clara Auclair, Elise Gaillard et Célia Dabiel)      
Italie – Valenza
ISA Cellini. Istituto d’Arte Benvenuto Cellini
la collection italienne de Valenza a été créée par : Domiziana Setti, Giancula Neve, Giovani Ghibaudi, Andrea Savino, Luca Brigani, Davide Menegatti, Erik Agostini, Marin Midzhak, Monica Francescato, Andrea Savino, Luca Simoni, et Bononi Davide / Piersandro Marchisio. (de gauche à droite et de haut en bas)…  Les Italiens de l’école Cellini à Valenza ont travaillé les techniques d’emboutis, de la ciselure, de la gravure et du filigrane… Un pendentif créé à partir d’une ammonite, où le coquillage fossilisé est associé à un fil de cuivre rond qui épouse parfaitement toutes ses formes… Un tour d’oreille en argent, poli avec un oxyde, et dont la forme conique, creuse et en spirale rappelle celle d’un coquillage… Un pendentif qui présente un morceau de coquille Saint-Jacques sur laquelle sont alignées cinq tiges en argent serties en leurs extrémités par de petits oxydes… Un pendentif dont le motif principal illustre un fossile de trilobite, réalisation par une fonte à cire perdue… Un collier composé d’une partie de coquillage découpée en forme de croissant et sertie par six griffes sur plaque d’argent… Petit pendentif rond réalisé en nacre sur laquelle on a incrusté le motif d’un fossile de mollusque… Deux pendentifs composés d’ardoise à l’intérieur de laquelle ont été gravées des empreintes de trilobites fossilisés… Une boucle d’oreille en argent illustrant le squelette d’un poisson d’une époque préhistorique probablement, l’œil étant orné d’un zircon en serti griffes… Un collier de fils de cuivre où le pendentif représente un coquillage réalisé avec une fonte à cire perdue… Un collier composé d’une ammonite centrale avec une plaque d’argent qui reprend les motifs du fossile tout autour de la pièce… (catalogue réalisé par Lauriane Sourdeaux, Quentin Goydadin, Marion Andrieu, Pauline Barathon, Mélanie Robin, Clarisse Profit, Raphael Peille, Kim Degut et Océane Fauchier)    

Lettonie – Liepaja
LMV. Liepājas Mākslas Vidusskola
La collection créée par l’école de Lettonie est signée : Gvido Nicis, Marta Toode, Robert Mezaainis, Dainis Ozonilins, et Martins Zitars. (de gauche à droite et de haut en bas)…  En Lettonie, les lycéens de Liépaja ont découvert et utilisé d’anciennes techniques de découpage et de forgeage pour créer leur collection… Un ensemble bague et boucles d’oreille en cupronickel et ébonite, en fait du caoutchouc vulcanisé qui a la couleur proche de l’ébène, un plateau circulaire soudé sur un corps de bague carré, plateau séparé en deux symétriquement, un côté gravé d’étoiles à huit branches, et l’autre côté légèrement surélevé pour simuler un serti clos avec l’ébonite… Un second ensemble bague et boucles d’oreille, avec les mêmes matériaux, mais le système égyptien est utilisé pour les boucles d’oreille, qui présentent des disques décalés par rapport à leur centre… Un collier, cuivre et cupronickel (alliage de cuivre et de nickel de couleur grise), une forme abstraite et un métal martelé qui donne un effet de corrosion sur les parties en cuivre… Deux colliers circulaires en cuivre réalisés après plusieurs étapes techniques de repercé, perçage, sciage et forgeage, et un état de surface final qui alterne des parties oxydées et d’autres légèrement polies… Un ensemble de deux pendentifs et une bague en cuivre, réalisés par un travail de forgeage et de ciselure, les pendentifs sont restés à l’état brut, non polis… (catalogue réalisé par Alexandre Loiseur, Ophélie Rotureau, Aude Revers, Mathilde Crochet, Cassandra Picard, Quentin Periesse, Perrine Bois et Yohan Picard)   

Portugal – Lisboa
ESAA. Escola Secundaria Antonio Arroio
Collection présentée par les lycéens de l’école de Lisbonne :  Bárbara Bulhão, Maria Leonor Oliveira, Joana Lopes, Mariana Costa, Fernando Cardoso, Maria João Jerónimo, Sara Gonçalves, Sara Silva, Ana Gonçalves, Ricardo Canelas, Inês Martins, et Sebastião Saraiva.  (de gauche à droite et de haut en bas)… Au Portugal, les lycéens de Lisbonne ont réinvesti les méthodes artisanales du métal repoussé et du filigrane… Une cloche en argent de forme trapézoïdale dont le métal est travaillé par filigrane et quatre grelots interchangeables… Une petite boîte ronde montée en pendentif, dont la partie supérieure réalisée en filigrane s’ouvre pour laisser place à un miroir… Un collier dont le tour du cou est constitué de silicone et le pendentif en fil d’argent évoquant le dessin stylisé d’un poumon… Un pendentif sautoir en argent dont les différentes chaînettes rattachées à un cercle évoque une cage d’oiseaux… Un collier dont le tour du cou réalisé en silicone rappelle les veines sanguines, et aux deux extrémités, un récipient en forme de boule qui pourrait contenir du parfum, et deux poumons travaillés en filigrane et en volume… Un bijou stéthoscope, enroulé dans une gaine tricotée, présente différents pendentifs constitués de filigrane pour le premier ou d’ambre, onyx et écume des mers pour le second, et d’une mèche de cheveux humains tel un reliquaire pour le troisième… Une petite boîte ronde en argent surmontée d’une lentille de verre un peu excentrée et travaillée par filigrane… Une autre petite boîte, elle aussi montée en pendentif, qui contient une boussole et dont le couvercle a été particulièrement travaillé en filigrane… Une fibule en argent au motif de cœur, de spirales et de filigrane… Une broche argent en forme de triangle qui comprend trois feuilles, deux réalisées en résine verte, et la troisième en argent et incrustée d’un rubis… Une broche constituée d’argent et de laiton représentant une couronne de fleur aux pétales emboutis et au centre animé par un saphir… Une broche argent qui représente une cage avec quatre oiseaux stylisés, dont trois peuvent être détachés et portés en pin’s… (catalogue réalisé par Myriam Jacquinet, Amanda Roudez, Jimmy Martins, Mathilde Melim, Lucie Meurgue, Marine D’Abreu, Lauretta Bardotti, Charlotte Bezard, Ludovic Fournier et Madeline Firmery)    
Portugal – Porto
ESSR. Escola Secundaria Soares Dos Reis
La collection présentée par l’école de Porto est signée par : Cláudia Gomes, Andreia Moutinho, Ana Jesus, Cláudia Pascoal, Daniela Lino, Maria João Torres, Francisco Guimarães, Filipe Silva, Alexandru Casian, Pedro Pinto, Pedro Filipe Mota, et Carlos Manuel Veiga.  (de gauche à droite et de haut en bas)…  L’école de Porto a utilisé les techniques traditionnelles de « lavradinho » et de « caseado » pour travailler le métal et constituer sa collection. Un bijou en deux parties, partiellement émaillé de rouge, en dessous ou au-dessus… Une broche dont la forme géométrique fait penser à des flammes avec des mises à jour et des mises en pierres… Une autre broche gravée probablement à l’échoppe qui présente sur le dessus une plaque de plexiglas transparente… Un objet type porte-clés de forme ovale avec un œil gravé sur l’une des faces… Une boîte dont la partie gauche est gravée et la partie droite bombée et ajourée… Une broche ronde aux contours extérieurs en ébène et une gravure à l’échoppe à l’intérieur… Une broche sans forme géométrique régulière avec des entailles… Une autre broche mais d’une forme plutôt organique avec des mises en pierre alignées… Une bague constituée de deux formes géométriques triangulaires, l’une verticalement et l’autre horizontalement… Une broche ronde avec une plaque d’ébène ajourée… Une broche avec une pierre galet retenue par la forme métallique positionnée dessus… (catalogue réalisé par Lauretta Bardotti et Samuel Mambingo) 

République tchèque – Turnov
SUPS. Střední Uměleckoprůmyslová Škola  
La collection de l’école tchèque de Turnov est réalisée par : Veronika Habermanová, Ester Engelová, Jana Kotiánová, Eva Syrová, Eva Syrová, Dita Malinková, Eva Blažková, Lada Vosejpková, Dita Malinková, et Eva Syrová.  (de gauche à droite et de haut en bas)… En République Tchèque, l’école de Turnov présente une collection dont les bijoux sont élaborés à partir de la taille des grenats de Bohême… Une broche à système charnière, composée à partir d’un fil carré dans un système d’opposition courbes / lignes et dont les sept pointes sont serties d’un, de deux ou de trois grenats… Un collier articulé, de forme symétrique et contemporaine, avec plusieurs barrettes de grenats sertis grilles et plusieurs parties amovibles pour qu’il puisse bien s’adapter au buste de la personne qui le porte… Une broche en argent ajourée de forme aléatoire et sertie de nombreux grenats dans la partie centrale… Une paire de boucles d’oreille, formes d’arcs de cercles, grenats sertis sur de l’argent rendu extrêmement mat par un traitement de surface de sablage… Une broche de forme rectiligne sertie de grenats de formes différentes… Une paire de boucles d’oreille en forme d’éclairs ornées chacune de sept grenats sertis griffes… Une broche ronde bombée où deux rangées de petits grenats assurent la rupture avec la forme régulière… Une broche rectangulaire et bombée où là aussi les deux rangées de petits grenats sertis jouent les trouble fête… Un bracelet constitué d’un tube mis en forme un peu à l’image d’un torque et de trois chaînettes de longueurs différentes ornées de quelques grenats… Un pic à cheveux, formes d’éclairs et huit grenats sertis griffes… (catalogue réalisé par Eva Decostanzi, Johanna Naudin, Ségolène Guéno, Emmeline Bonhomme, Mathilde Bouet, Marjolaine Hatte, Bastien Grossias, Gael Morcillo, Cindy Nerrant, Alexandre Gavand, Jules Fréval, Bastien Ungeschiekt, Louise Arnaud, Jade Bauquerez, Juliette Durand, Pauline Raynaud et Victoria Pavon)