Erasmus + K2

 

UN BIJOU QUI VOYAGE !

C’est un projet qui associe cinq écoles de bijouterie, partenaires européens en Belgique, en Espagne, en Italie, au Portugal et en France. Chacune de ces écoles souhaite engager le maximum de ses lycéens pour découvrir la diversité culturelle, professionnelle et artistique des partenaires dans le domaine du bijou. Sur trois années scolaires, l’orientation du projet sera tour à tour dirigée sur le passé, le présent et le futur…

« ERASMUS + » !

 

2015.01.20.LE MUR ERASMUS +

 

LE NOUVEAU PROGRAMME EUROPÉEN

Le 1er janvier 2014, l’Europe a lancé « Erasmus + », un nouveau programme jusqu’en 2020 avec l’objectif que le maximum de jeunes, de lycéens et d’étudiants soient intégrés dans des actions, des échanges, des partenariats sur le territoire européen. Parmi ces actions européennes, les « partenariats stratégiques » soutiennent les projets innovants qui développent des échanges à travers les apprentissages et les pratiques pédagogiques. Le lycée professionnel Jean Guéhenno est l’un des premiers établissements de France à coordonner un projet à travers ce nouveau programme. Nos partenaires à Namur, Madrid, Lisbonne et Valenza en Italie sont des établissements qui assurent des formations en bijouterie et dans les secteurs avoisinants du métier.

UN BIJOU QUI VOYAGE !

Le projet « un bijou qui voyage ! » repose sur une orientation commune de nos recherches et réalisations dans le domaine du bijou, et en particulier sur l’idée « conceptuelle » de l’anneau, appréhendé comme un objet symbolique de forme circulaire, basé sur des valeurs d’union, de citoyenneté et de solidarité. Le cheminement du projet est défini sur les trois années : en 2014, chaque partenaire sensibilisera son équipe de lycéens aux ressources de son propre patrimoine dans toute sa diversité : ressources naturelles, industrielles, minéralogiques, culturelles ou artistiques, tout en prélevant et récupérant les techniques séculaires et empiriques fondatrices du métier et de son héritage culturel et en les partageant… En 2015, chacun intégrera le projet dans le présent, dans la conscience politique, culturelle, sociale, écologique d’aujourd’hui, en s’appropriant et rénovant les matériaux et techniques appréhendés lors des échanges et mobilités entre écoles… Et en 2016, chaque partenaire s’orientera sur le « bijou du futur » par une volonté d’innovation et d’échanges entre écoles autour de valeurs communes d’engagement et de citoyenneté européenne.

« Un bijou qui voyage » est un projet qui associe cinq écoles partenaires dans cinq états de l’Europe, qui partagent une formation professionnelle commune aux métiers du bijou, et une volonté d’engager le maximum de leurs lycéens dans une pédagogie de projet. La découverte de la diversité des autres à travers les apprentissages d’un même métier s’impose dans le territoire européen contemporain. Le « bijou qui voyage » peut être perçu comme un anneau, mais avant tout comme un objet symbolique de forme circulaire, basé sur des valeurs d’union et de solidarité. La politique éducative de nos établissements scolaires respectifs s’enrichira de cette union à travers la diversité, par les multiples outils didactiques et innovations pédagogiques mis en place.

« Un bijou qui voyage » retrace la volonté de construction commune d’un parcours pédagogique à travers le temps et l’espace. Sur les trois années du partenariat, nous proposons donc une orientation du projet tour à tour axée sur le passé, le présent et le futur : a) La première année sensibilisera chacun au patrimoine de son propre territoire, un patrimoine naturel, industriel, minéralogique, culturel ou artistique, tout en respectant les techniques séculaires et empiriques fondatrices du métier et de son héritage culturel et en les partageant… b) La seconde année intégrera le projet dans le présent, dans la conscience politique, culturelle, sociale, écologique d’aujourd’hui, en s’appropriant les matériaux et techniques appréhendés lors des échanges et des mobilités entre écoles… c) La troisième année s’orientera sur le « bijou du futur » par une volonté d’innovation et d’échanges entre écoles autour de valeurs communes d’engagement et de citoyenneté européenne.

La construction pluridisciplinaire du projet se manifestera chaque année à travers : 1) une recherche et une appréhension de son propre patrimoine et du patrimoine des écoles partenaires… 2) une création de bijoux en réinvestissant ces apprentissages ancrés dans l’héritage culturel des uns et des autres… 3) une rédaction et diffusion de ces expériences par les lycéens, journaux lycéens, sites web, réseaux sociaux… 4) une exposition annuelle, itinérante et collective présentant les bijoux créés par les cinq écoles.

Le projet « Un bijou qui voyage » entend provoquer des apprentissages novateurs pour les équipes engagées dans le partenariat, présenter une dissémination pertinente des résultats par les produits exposés et publiés, et ouvrir des horizons pédagogiques dans nos écoles à l’égard des élèves les plus fragiles, les plus menacés de décrochage scolaire et les plus vulnérables dans leur future insertion professionnelle. 

 

intro.02

“A travelling jewel” is a project gathering six partner schools. These five schools are from five European States and share a common vocational training linked to jewellery techniques and the art of jewellery design. Their goal is to involve as many students as possible in a project pedagogically relevant. Considering today’s European identity and territory, we consider it impossible not to embrace the diversity of techniques and ways in learning the same profession. Our travelling jewel can be seen as a ring, but it is foremost a symbolical circular object expressing the union and solidarity of an alliance. The educational policy in our institutions will become richer from this alliance through our differences and togetherness thanks to the numerous pedagogical tools and innovations that we will create.

“A travelling jewel” conveys our will of going on a pedagogical journey together through time and space. Over the course of the three years of our partnership, we thus suggest to orientate the project first on the past, then on the present and finally on the future : a) During the first year, each country will focus on its territory and discover and analyse its own heritage, be it natural, industrial, mineral, cultural or artistic. We want to respect traditional and empirical techniques that founded the craft as well as integrate our cultural heritage. Sharing them with our partners will be our way to sensitize them to our way of doing things and of thinking… b) During the second year, the project will be integrated into the present time and will focus on raising our political, cultural, social and ecological awareness. We will do this by discovering and using materials and techniques seen and experienced when meeting the other culture in another country thanks to the project mobility between schools… c) The third year will develop the project into the jewel of future time. During that last year, the focus will be on the desire of innovation and exchange between schools around common values such as commitment and European citizenship.

The pluridisciplinarity and transversality will be obvious throughout each year : 1) First, the students will do research on their own heritage and then discover their partners’ heritage… 2) Secondly, they will be creating jewels by using what they learnt both from their own cultural heritage or by what they discovered from their partners… 3) Thirdly, Students will write and distribute their experience in the school newspaper, on the web, on social networks… 4) And finally, the pinnacle of our partnership will be a yearly travelling exhibition presenting the “travelling jewels” created by students from the five schools.

The project “a travelling jewel” is meant to trigger new ways of learning for all the teams involved in the partnership, it will also disseminate the result in a relevant way via the exhibited and published products. Most importantly, it will open and sensitize the pedagogical horizons of our schools towards the most fragile students, those who are most susceptible to drop out or vulnerable when it comes to occupational integration.

 

BELGIQUE – NAMUR

INSTITUT DES ARTS, TECHNIQUES, SCIENCES ET ARTISANATS

namur.01

parfum, dentelle et marbre noir !

Pour le projet Erasmus « Un bijou qui voyage », nous avons repris trois éléments de notre patrimoine : le marbre noir, la dentelle, ainsi que le parfum. Les élèves doivent donc obligatoirement intégrer ces éléments ou la représentation de ceux-ci… Le parfum peut être utilisé sous toutes ses formes, liquide naturellement, mais également sous forme de poudre, bois odorant, etc… Nous avons à Namur un créateur de parfum « Guy Delforge» que nous irons visiter fin octobre avec nos élèves… La dentelle peut être utilisée directement ou elle peut être représentée par des découpes dans le métal ou encore par une impression directe sur le métal. Pour travailler sur la dentelle, une excursion est organisée début novembre au centre de la dentelle à Binche… Nous sommes allés chercher du marbre noir afin que les élèves puissent façonner/tailler des morceaux de marbre et les adapter en fonction de leur bijou… Ce bijou va donc voyager en Europe dans nos pays partenaires, mais cette année, nous devons revisiter le passé. Pour ce faire, nous visiterons le musée de l’orfèvrerie à Seneffe début novembre… For our Erasmus Project « a travelling jewel », we decided to work on three elements coming from our cultural heritage : black marble or Mazy stone, lace and perfume. Students need to insert these elements or a representation of that element… The perfume can be used in any of its form : liquid, powder or pot pourri, etc… In Namur, there’s a perfume creator : Guy Delforge and we are going to his workshop and presentation room with the students… Lace can be used directly as such or the students can represent lace by cutting inside the metal or by directly creating a lace impression on the metal. In order to learn about lace, we are going to go to the Lace Centre in Binche at the beginning of November… We also went to Mazy in order to get black marble. Now, the students are crafting part of their jewel in the stone, so that they can adapt it and insert it… These jewels will thus travel throughout Europe in each of our partner schools but also through time since this year we a revisiting the past. In order to do that, we will visit the museum of goldsmithery in Seneffe at the beginning of November.

 

ESPAGNE – MADRID

ESCUELA D’ARTE 3

MADRID.01

filigrane et damasquinage !

El nuevo proyecto Erasmus nos embarca en un viaje desde el pasado hacia el futuro. Durante estos tres años recorreremos desde las técnicas joyeras artesanales hasta las técnicas más actuales propias de nuestro país, que serán ofrecidas mediante exposiciones anuales con el resto de los socios. El primer año, cuyo recorrido comienza visitando las fuentes de las técnicas de la filigrana y damasquinado en nuestro país (Toledo, Salamanca), obtendremos una muy interesante información para realizar este primer proyecto : Basándonos en la idea del objeto simbólico de forma circular, transmitiremos en nuestros diseños el conocimiento de la filigrana, del damasquinado, del esmalte, como aportación específica nuestra como escuela. El segundo año supondrá un avance en los procedimientos tanto técnicos como artísticos para realizar nuestras joyas, acabando en el tercer año con aportación de tecnología contemporánea (máquinas de prototipado, grabado láser, etc.) como variante a las propuestas anteriores… Todo el proyecto estará bañado por los conceptos de unión, de colaboración y de intercambio a través de la diversidad de alumnos y de centros cuyo trabajo pluridisciplinar servirá para enriquecernos a todos los implicados en el mismo…The new Erasmus project takes us on a travel from the past to the future. During these three years will travel from jewellers craft own techniques to the latest techniques in our country, that will be offered through annual exhibitions with other members. The first year, the tour begins by visiting the sources of the techniques of filigree and damask in Spain (Toledo, Salamanca) we get a very interesting information for this first project : Based on the idea of ​​circular symbolic object, transmit in our designs the knowledge of the filigree, the damascene, the enamel, as our specific contribution as our school. The second year will be an advance in the technical and artistic processes to make our jewelry, finishing in third year with input from contemporary technology (prototyping machines, laser engraving, etc.) as an alternative to the above proposals… The entire project will be bathed in the concepts of unity, cooperation and exchange through the diversity of students and schools whose multidisciplinary work will serve to enrich everyone involved in it… Le nouveau projet Erasmus nous emmène dans un voyage du passé vers le futur. Durant ces trois années, nous voyagerons dans les techniques de bijouterie artisanale anciennes et contemporaines de notre pays et de nos partenaires, qui nous seront offerte à voir via des expositions annuelles dans chacun de nos pays partenaires. La première année, nous démarrons en visitant les sources des techniques de filigrane et de damasquinerie en Espagne (Toledo, Salamanca) qui nous apporteront des informations intéressantes pour ce projet. Basée sur l’idée d’un objet circulaire, nous transmettrons dans nos créations la connaissance du filigrane, de la damasquinerie et de l’émail. Ce sera notre contribution spécifique en tant qu’école. La deuxième année présentera une avancée en termes de technologie et de procédé artistique et la troisième année, les bijoux seront créés à partir de technologies contemporaines (machine prototypes, gravure laser, etc…). Le projet tout entier sera axé sur les concepts d’unité, de coopération et d’échange au travers de la diversité de nos étudiants et de nos écoles dont le travail multi-disciplinaire servira à enrichir tout qui s’y impliquera.

 

FRANCE – SAINT-AMAND MONTROND

LYCEE PROFESSIONNEL JEAN GUEHENNO

ST-AMAND.01

améthystes d’Auvergne !

Un patrimoine géologique, en Auvergne, la région voisine, qui détient les plus conséquents gisements d’améthystes d’Europe, site privilégié pour une expédition minéralogique sur le terrain des 60 lycéens de seconde année… Un patrimoine historique au musée de l’améthyste du Vernet-la-Varenne, pour appréhender les siècles d’exploitation de cette pierre par les hommes, à partir de documents d’archives, d’expositions, et des conférences scientifiques… Un patrimoine professionnel, où un lapidaire a initié selon les techniques séculaires, les lycéens à l’art de la taille en cabochon et du polissage des pierres d’améthyste… Un projet pluridisciplinaire sur l’année scolaire, mêlant expériences scientifiques, textes en langue anglaise et rédaction de carnets de voyages, étude d’un patrimoine historique et législation du travail dans les exploitations minières, prise de croquis et réalisation de dessins gouachés… Après la découverte des améthystes brutes sur le terrain, chacun des lycéens bijoutier ou sertisseur put se projeter dans la conception et la réalisation d’un bijou unique intégrant le cabochon qu’il avait lui-même travaillé… Des pièces uniques de création autour de la symbolique de l’anneau qui leur attribue ainsi une dimension collective, citoyenne et universelle… A geological patrimony, in Auvergne, the area next to our, which has got the most consequent amethyst deposit in Europe, a privileged site for a mineralogical trip for the 60 students of the second year classes… A historical patrimony at the museum of amethyst of the Vernet-la-Varenne to apprehend the centuries of exploitation of this stone by man, starting from documents of archives, exhibitions, and scientific lectures… A professional patrimony where a stone-cutter initiated the students to the art of the cabochon cutting and polishing of the amethyst stone using secular techniques… A multidisciplinary project during all the school year, mixing scientific experiments, texts translated into English language and the writing of travel books, the study of a historical patrimony and the industrial legislation in mining, drawing and realization of gouaches… After the discovery of rough amethysts in the field, each jewellery or stone-setting student could project themselves in the design and the realization of a single jewel integrating the cabochon which they worked themselves… Single pieces of creation around the symbolic of the ring which gave them thus a collective dimension, citizen and universal.

 

ITALIE – VALENZA

ISTITUTO STATALE BENVENUTO CELLINI

VALENZA.01

gravure, martelage et ciselure !

Lo spunto iniziale per procedere alla realizzazione degli oggetti relativi alla prima annualità del progetto “ Un bijou qui voyage !” si è basato sulla tradizione artigianale del territorio. Le prime ricerche effettuate con gli allievi sono state improntate alla rivisitazione dei materiali disponibili attraverso tutte le fonti di (visite a musei, mostre temporanee, riviste specializzate, archivi e siti internet), nonché attraverso il recupero di materiali depositati presso gli archivi dell’Istituto… La seconda fase operativa si è sviluppata in concreto riattivando i laboratori di incisione e di sbalzo e cesello per avvicinare gli allievi alle tecniche del passato anche attraverso la preparazione dei materiali necessari per le lavorazioni… La terza fase, quella operativa, si sta attuando in questi giorni e consiste nella realizzazione di oggetti inerenti  al tema proposto : l’anello… The handcrafting tradition of our country was our source of inspiration to design the objects we will present in the first year of our project “A travelling jewel”. The initial research carried out by our students was characterised by the discovery of available material helped by different cultural sources such as museums, temporary exhibitions, specialised magazines, archives, internet sites and also through the understanding of the material available in the archives of our own institution. The second phase was to be concretely active by offering our students workshops on engraving, hammering and carving. This provided the students with the opportunity to learn ancient techniques and prepare the necessary material for their work. The third phase is now in progress and that’s when the students are crafting their objects related to the proposed theme : the ring… La tradition artisanale du territoire a été la source d’inspiration pour procéder à la réalisation des objets relatifs à la première année du projet intitulé “un bijou qui voyage !”. Les recherches initiales effectuées avec les élèves ont été caractérisées par la redécouverte des matériaux disponibles avec l’aide de différentes sources comme la visite de musées, les expositions temporaires, les revues spécialisées, les archives, les sites internet, et tout autant à travers la l’exploitation des matériaux déposés auprès des archives de l’Institut… La deuxième phase opérative s’est développée concrètement en réanimant les ateliers de gravure, de martelage et de ciselure pour faire connaître aux élèves les techniques du passé et aussi pour préparer des matériaux nécessaires à ces travaux… La troisième phase, celle-ci opérative, est en train d’être réalisée ces jours-ci et concerne la fabrication d’objets relatifs au thème proposé : l’anneau…

PORTUGAL – LISBONNE

ESCOLA ARTISTICA ANTONIO ARROIO

lisbon.01

un voyage à travers dix doigts d’histoire de notre pays !

As joias criadas pelos alunos finalistas do Curso de Produção Artística na especialização de Ourivesaria da Escola Artística António Arroio foram desenvolvidas no âmbito do projeto « Un bijou qui voyage », cofinanciado pelo programa da União Europeia Erasmus+… A fonte do projeto surgiu a partir de uma sessão de reflexão e debate sobre o significado de conceitos comuns europeus, a “União / Tradição / História / Património” e o “Anel” como um objeto simbólico para viajar e compartilhar com as mãos… O desafio foi lançado aos alunos sob o tema « dez dedos de estória » para eles criarem uma jóia que materializa a identidade nacional de Portugal numa viagem ao passado. O trabalho para descobrir e aprender sobre a iconografia do património nacional de « dez reinados portugueses » e a estória do Anel começou por uma visita ao acervo do Museu Nacional de Arte Antiga, a uma galeria de joalharia contemporânea e em livros de História da Joalharia. O progresso do trabalho de concepção e produção das joias na Escola foi desenvolvido com o objetivo de criar uma joia contemporânea – Um Anel – um testemunho de uma viagem ao passado, que traz para o presente uma memória, uma história em « dez dedos de estória ». A coleção de joias integra a primeira Exposição Itinerante Erasmus +, os anéis que contam a história do passado revelam as técnicas tradicionais de joalharia em prata, em combinação com mecanismos e cravação de pedras, bem como a aplicação de um material « precioso », como um retrato, um pão, pigmentos de cor, um pincel, água, madeira, aço, osso, vidro, sementes, incenso, especiarias, seda e veludo, areia, uma cúpula de vidro e cristais de açúcar… The jewels created by final year students of the Artistic Production Course in the Goldsmith and Jewellery specialization at the Escola Artística António Arroio were developed under the project “Un bijou qui voyage”, co-funded by the European Union’s Erasmus+ program… The source for the project came into being from a meeting and brainstorming about the meaning of common European concepts (Union / Tradition / History / Heritage) and the “Ring” as a symbolic object to travel and share with our hands. Under the theme “Ten fingers of Story” students were challenged to create a jewel that embodies the national identity of Portugal in a journey into the past. Working to discover and learn about the iconography of national heritage of “Ten Portuguese reigns” and the Ring Story they began by a visit to the collection of National Museum of Ancient Art of Lisbon, a Gallery of contemporary Jewelery and also by reading books on the History of Jewelery. The work progress of design and production the jewels at School workshop was developed with the goal of creating a contemporary jewel – A Ring – a testimony of a journey into the past that brings to the present a memory, a story in “ten fingers of Story”… The jewel collection is part of the first Erasmus+ Traveling Exhibition, the Rings that tell the story of the past reveal the traditional techniques of Jewelery in silver, in combination with mechanisms and stone setting as well as the application of a “precious” material, such as a portrait, bread, color pigments, a brush, water, wood, steel, bone, glass, grain seeds, incense, a spice, silk and velour, sand, a glass dome and sugar crystals… Les bijoux créés par nos étudiants de dernière année en spécialisation d’orfèvrerie et de bijouterie à l’école artistique Antonio Arroio ont été développés au cours de production artistique lors du projet « Un bijou qui voyage », cofinancé par le programme Erasmus + de l’Union Européenne. La source pour le projet est venue d’un rendez-vous et d’un brainstorming à propos de la signification de concepts européens communs (union / tradition / histoire / héritage) et de l’anneau en tant qu’objet symbolique qui voyage et que l’on partage avec nos mains. Sous le thème « Dix doigts d’histoire », les étudiants ont été mis au défi de créer un bijou qui incarne l’identité nationale du Portugal en un voyage à travers le passé. Pour ce faire, ils ont travaillé afin de découvrir l’iconographie de notre héritage national « dix règne portugais » et leur histoire sur l’anneau. Ils ont commencé par une visite de la collection du musée d’art ancien de Lisbonne, une galerie de bijoux contemporains, ainsi qu’en lisant des livres sur l’histoire de la bijouterie. La progression dans leur travail de création et de production a été développée dans le but de créer un bijou contemporain – un anneau – témoignage d’un voyage dans le temps qui nous amène à un souvenir présent : une « histoire en dix doigts ». La collection de bijoux fait partie de la première exposition itinérante d’Erasmus +, les anneaux en argent racontent l’histoire du passé révélée par des techniques traditionnelles de bijouterie en combinaison avec des mécanismes et le sertissage de pierre ainsi que l’application d’un matériaux précieux, tel qu’un portrait, du pain, des pigments de couleur, une brosse, de l’eau, du bois, de l’acier, des os, du verre.